– Janvier 2016

Paris

Archives de Paris : Les tables de l’état civil parisien sont en ligne jusqu’en 1974

Il y a du nouveau pour vos ancêtres parisiens : le site des archives de Paris vient de publier de nouvelles tables de l’état civil, allant jusqu’à 1974 ! Attention, il s’agit de tables annuelles et décennales de l’état civil et non des registres eux mêmes.

C’est bien une avancée, mais qui comporte des limites : cela ne vous permet pas de consulter en ligne de nouveaux actes de naissance, mariage et décès, simplement d’obtenir des renseignements précis grâce aux tables récapitulatives. Une fois muni de ces informations, vous pourrez ensuite vous adresser non pas aux archives de Paris, mais aux mairies d’arrondissement qui conservent les actes d’état civil de nos jours jusqu’à 1902.

« L’idée était de donner accès aux tables aux usagers, afin qu’ils puissent venir ensuite demander les actes aux mairies munis de renseignements précis », explique t-on aux archives de Paris. Pour bien comprendre cette actualité de la généalogie parisienne, voici un résumé de la situation selon les dates auxquelles vous recherchez un acte d’état civil dans la capitale.

Pour vérifier la présence ou non d’un acte et le cas échéant, définir sa date précise et l’arrondissement de Paris, utilisez les tables de l’état civil :
Par Guillaume de Morant. Lire la suite ici ou directement sur le site archives.paris.fr ici

°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°

vosges

Les registres matricules des Vosges sont en ligne

C’est la rentrée en fanfare aux archives départementales des Vosges ! Le portail annonce l’arrivée de nouveaux fonds dans l’espace "Archives en ligne et point fort de cette publication, les registres matricules du recrutement militaire font leur apparition. Il s’agit des feuillets matricules jusqu’en 1921 inclus et des tables alphabétiques jusqu’en 1939. Les registres ne sont pas indexés au patronyme, alors la recherche d’un soldat se mène classiquement en partant du bureau de recrutement, puis en allant consulter les tables alphabétiques et enfin, muni du numéro matricules, en feuilletant les registres pour y dénicher le feuillet relatif à l’ancêtre recherché.

A noter, les archives des Vosges animent également un très beau site dédié à la Grande guerre où l’on retrouve écrits, photos et témoignages souvent bouleversants.

Cliquez aussi sur notre carte de France des matricules militaires en ligne.

Liens :

Par Guillaume de Morant : lire la suite ici

Publicités