Juillet 2015

Nouveaux recensements en ligne aux archives de la Vienne

video_fred.pngIl y a du nouveau aux Archives départementales de la Vienne, avec la numérisation et la mise en ligne de nouveaux recensements de population. Mais cette publication sur Internet laisse un goût d'inachevé aux généalogistes…>>lire la suite ici
°
°
°
°
°

Les répertoires des notaires en ligne sur le portail des Yvelines

video_fred.png720 répertoires de notaires ont été numérisés et viennent d'être mis en ligne par les archives des Yvelines. Ces répertoires ne sont pas les actes eux même, mais leur porte d'accès. En effet, ces listes dressées par les notaires récapitulent jour par jour les actes enregistrés par chaque notaire en inscrivant pour chaque date les noms des personnes prenant part à l'acte. Autant dire qu'il s'agit d'une mine d'or pour les généalogistes.

Ces répertoires donnent en effet accès à plus de quatre millions d’actes notariés établis entre 1575 et 1899, contrats de mariage, donations, ventes, baux, etc.</a>>lire la suite içi
°

L’état civil du Calvados toujours gratuit !

video_fred.pngDepuis quelques jours, les généalogistes qui fréquentent le site Web des archives du Calvados écarquillent les yeux. L’accès au module d’état civil est désactivé et la consultation des actes numérisés est donc gratuite ! Beaucoup se posent la question : le Calvados a t-il fini par entendre la voix des généalogistes et a t-il supprimé son tarif de deux euros par jours ? Que nenni !>>lire la suite
°

Les archives de Charente : gratuit depuis le 1er juillet 2015

video_fred.pngLes archives de Charente : La Charente ne sera plus, avec le Calvados, le seul département de France, à faire payer la consultation en ligne des archives départementales. Gratuit à compter du 1er juillet 2015
°
°
°
°
°

Les archives de la Haute Vienne

video_fred.pngLes archives de la Haute-Vienne, réclamées depuis longtemps, sont désormais disponibles en ligne. Il ne reste désormais plus que cinq départements qui ne proposent toujours rien sur Internet, mais cela ne saurait durer. Vous ne saviez pas où…>>lire la suite
°

Memorhom

video_fred.pngCe site a été créé pour faciliter vos recherches généalogiques >>accés sur le site içi
°

Les registres matricules du Loiret sont en ligne

video_fred.pngC’est au tour du Loiret de proposer les registres matricules militaires sur son portail des Archives. Cela concerne les jeunes gens appartenant aux classes 1865 à 1921, soit 124.000 images correspondant à 368 registres et tables. En l’absence d’indexation, la recherche s’effectue de manière très classique pour ce type de registre. Il convient avant tout de calculer la classe d’âge à laquelle appartenait le soldat. Il suffit d’ajouter 20 ans à sa date de naissance. De tenter d’identifier son bureau de recrutement militaire. C’est le lieu en généralement proche de son domicile où le jeune homme était appelé. Pour le Loiret, il existe deux bureaux de recrutement, Orléans et Montargis. La subdivision de Montargis, correspondant plus ou moins aux arrondissements de Montargis et de Gien est supprimée en 1929 et à partir de 1930, les conscrits sont incorporés à Orléans. Pour la période allant de 1867 à 1871, sont aussi…>>lire la suite
°

Les registres matricules de la Marne sont en ligne

video_fred.pngLes archives départementales de la Marne viennent de publier les premiers registres matricules. Seules les classes de 1887 à 1896 sont numérisées pour l’instant. La numérisation se poursuit et débouchera sur de prochaines mises en ligne. Les registres matricules recensent tous les jeunes gens, âgés de 20 ans, incorporés et domiciliés dans la Marne ou dans les communes des arrondissements de Rethel et de Vouziers dans les Ardennes. Dans la Marne, qui n’a pas indexé les noms, la recherche se déroule donc de manière classique. Il faut commencer par définir la « classe » de mobilisation du conscrit recherché en additionnant 20 ans à son année de naissance. Ensuite, reportez vous aux répertoires alphabétiques, la liste (normalement) exhaustive des appelés du département, afin de trouver son numéro de matricule. Une fois muni de celui-ci, il suffit de rechercher le registre matricule correspondant. Les archives de la Marne mettent à disposition…>>lire la suite
°

Les ANOM publient l’état civil ancien de la Polynésie

video_fred.pngSymbolique mise à jour, les Archives nationales d’Outre-Mer viennent de publier l’état civil ancien de la Polynésie française, dernier territoire d’Outre-Mer à bénéficier de cette publication. Ces registres et actes numérisés sont ceux de l’ancien Dépôt des papiers publics des colonies, dite aussi la troisième collection, conservée aujourd’hui par les archives nationales d’outre-mer à Aix-en-Provence. Il s’agit des actes allant de 1843 –quand ils existent- jusqu’à 1906 pour toutes les îles et communes de la Polynésie (îles Australes, du Vent, Gambier, Marquises, Tuamotu et Sous-le-Vent, la dernière comportant Tahiti). Le formulaire d’interrogation propose plusieurs critères. Le choix peut se faire par commune, dates et type d’actes. Les Iles du Vent (Tahiti et Moorea) furent placées sous protectorat français en 1842 (traité avec la reine Pomaré IV). Les Établissements français de l’Océanie furent constitués en 1881 à la suite de l’annexion des îles Tuamotu, de Rapa, des Tubuaï et de Raïvavae,…>>lire la suite
°

Des outils pour les recherches généalogiques dans Gallica

video_fred.pngLa Challenge AZ touche à sa fin. Et il faudra au minimum tout l’été pour lire, commenter et apprécier la qualité et la diversité des articles postés par les blogueurs en ce mois de juin 2015.

Les généalogistes s’arrêteront sûrement sur la contribution du blog de Gallica, qui a distillé ses conseils pour exploiter au mieux les nombreuses ressources disponibles dans la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France et ainsi enrichir une recherche familiale.

Citons en vrac : les dictionnaires biographiques, la presse quotidienne, les revues des sociétés savantes, les statistiques de recensement, le Journal officiel, les méconnus obituaires, ou encore le fichier Bossu et ses 130.000 fiches biographiques des maçons français.>>lire la suite
°

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s