Huit Fils au Front : Journal de Rouen 2 novembre 1914

Publié le Mis à jour le

EURE : Thuit Anger

Huit fils au front : Un de nos confrères de Paris a signalé Mme veuve Armantine Bataille – un nom prédestiné – de Thuit Anger, comme une des femmes ayant le plus d’enfants sous les drapeaux, disait-il. Oui, et voici encore mieux, car cette brave femme a un autre fils prêt à partir, ce qui lui en fera huit donnés au pays, savoir : Pierre Bataille (blessé);  Louis Bataille (blessé);  Alphonse Bataille;  Jules Bataille;  Adolphe Bataille (prisonnier); Alfred Bataille; Henri Bataille (blessé);  Marcel Bataille. Et ce dernier, qui a sept enfants, part avec son fils aîné. Mme Armantine Bataille mériterait bien une récompense honorifique ou autre, nous écrit-on, car elle a plus d’enfants que d’argent.

Journal de Rouen du 2 novembre 1914.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s