Les élections municipales de Caudebec les Elbeuf en 1908

Publié le

 

Dans la période août 1914, Le « Journal de Rouen » cite réguliérement la commune de Caudebec les Elbeuf avec son maire M. Prevel. L’élection municipales dans le journal avait déjà fait un article. Ci dessous l’article.

Elections municipales du dimanche 3 mai 1908.

Caudebec les Elbeuf

Inscrits, 2578 – Votants, 2099. – Tous les candidats de la liste pregressiste, sauf un, sont élus. Voici les résultats du crutin :

Sont élus : MM. Honoré Langlois. 1092 voix ; Lequeu. 1094 voix ; Louis Denier. 1070 ; H.Levavasseur. 1076 voix ; Revert. 1065 ; Levoiturier. 1066 ; Firmin. 1063 ; Maridor. 1059 ; Chevallier. 1045 ; A.Chauvin, ancien maire, 1080 ; F.Leroy. 1061 ; Dumontier. 1049 ; Désiré Martin. 1050 ; Robert. 1049 ; Deschamps. 1019 ; Prevel. 1083 ; Charlier. 1047 ; Langelée. 1042 ; Bréard. 1045 ; Letourneur. 1041 ; N.Eloi. 1034 ; Lemonnier. 1041 ;  progressistes ; Levesque. 1033 ; radical-socialiste.

M. Legouas, candidat progressiste, non élu, a obtenu 1021 voix.

Viennent ensuite : MM. Mangeot. 1017 ; Paizot. 1014 ; Maydieu. 974 ; Renault. 1015 ; J.Leroy. 963 ; Hartel. 980 ; Claude. 978 ; Ferrand. 987 ; Levillain. 975 ; Bouvier. 964 ; V.Chauvin. 954 ; Taillefesse. 1028 ; Gallian. 1000 ; Primaut. 1003 ; Couronné. 989 ; Allain. 985 ; Vaas. 1000 ; Vautier. 978 ; Alexandre. 994 ; Leleu. 979 ; Delafosse. 991 ; Lerna. 967 . socialistes-collectivistes.

Le commentaire du journal est : La journée d’hier à Caudebec-les-Elbeuf marque un revirement complet dont l’effet sera considérable dans la circonscription. Elle marque aussi un échec pour le député et pour le préfet qui ont formé et patronné une liste du plus beau rouge ou fraternisaient radicaux, radicaux-socialistes et collectivistes.

Las du régime auquel ils étaient soumis depuis quatre ans par un conseil municipal de la nuance que voulaient leur conserver le député et le préfet, les Caudebécais ont entrepris la lutte. Elle a été chaude, mais elle s’est terminée par une éclatante victoire. Toute la liste républicaine progressiste et libéral a été élue ; un seul candidat de l’autre liste est passé, et c’est un collectiviste  qui représentera seul, au Conseil, la nuance que préférait la préfecture.

Quand on enregistre un succès comme celui de Caudebec les Elbeuf, enlevé à force d’énergie, combien on regrette que, sur d’autres points du département, – et des plus importants – on n’ait pas combattu jusqu’au bout !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s